Histoire secrète du patronat français.

Publié le par ahbonblog.over-blog.com

Dans ce couvhistpatron.jpggros pavé dirigé par Benoît Colombat (journaliste à France inter) et David Servenay (journaliste à Rue 89), tout n'est pas si secret, mais la compilation de tous ces faits historiques donnerait presque la nausée par effet d'accumulation. Preuve est faite ici (s'il était besoin de le démontrer) que les grands patrons français, et les politiques nombreux qui sont plus ou moins liés à eux (par copinage ou conflits d'intérêt) n'ont qu'un objectif : plus d'argent, et peu importe les moyens.

Ainsi, on y apprend pèle-mêle :

- que de grands groupes français (Renault, L'oréal...) ont préféré continuer à s'enrichir sous l'occupation en collaborant avec Allemagne nazi,

- qu'une entreprise de chimie française aurait même livré du Zyclon B (le gaz des chambres) au allemands,

- que le syndicat Force Ouvrière fut créé par la CIA, via des fonds d'industriels américains pour lutter contre l'hégémonie de la CGT, trop proche des communistes,

- comment dans les années 70, certains partis politiques ont fait appel à des braqueurs et à la mafia pour effectuer des braquages de banques afin de financer les campagnes électorales,

- que l'ancien patron des patrons (président du CNPF à l'époque) François Ceyrac a été le témoin de mariage de... Martine Aubry.

Et je n'en suis qu'à la moitié!

 

Bref, un bouquin plein de ressources, qui peut se lire dans le désordre, en fonction de son intérêt pour tel ou tel aspect, mais qui ne manquera pas de vous énerver.

 

"Histoire secrète du patronat français" de Benoit Colombat et David Servenay, Editions La découverte.

Publié dans Capitalisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article